• Les élus régionaux Europe Ecologie-Les Verts appellent à soutenir l'installation en agriculture bio de Coline Sorel et Gaël Le Jeune, samedi 14 mai à Grâces dans les Côtes d’Armor. 
      
    Le 3 mai dernier, le Conseil d'administration de la SAFER de Bretagne a décidé, à  9 voix contre 8, d'attribuer  une ferme pour installation classique au détriment d'un projet d'installation de deux jeunes créateurs d'emplois, en agriculture biologique. Cette décision confirme une nouvelle fois la mise à l’écart des candidats aux projets innovants. 
      
    Les élus Europe Ecologie-Les Verts demandent  un nouveau dispositif.  Si la SAFER ne joue pas son rôle, il faut étendre les prérogatives de l’Etablissement Public Foncier Régional (EPFR) afin que celui-ci prenne la main sur les conditions d’attribution des terres agricoles. 
      
    Les élus régionaux EELV demandent que  la problématique foncière en agriculture fasse partie des priorités de la Nouvelle Alliancedont les orientations devront êtres débattues lors de la session du Conseil Régional de juin prochain. 
      
    René Louail et Guy Hascoët.

    PS. René Louail sera à la manifestation de soutien samedi 14 mai à partir de midi à Ty Losquet (22)


    votre commentaire
  • Pique-nique de soutien le samedi 14/05 à Ty Losquet à l'appel de nombreuses organisations.

    ----------------------------------

     

    Mardi 3 mai dernier, le Conseil d’administration de la Safer de Bretagne a voté, à 9 voix contre 8, en faveur de l’installation de Laëtitia Nogré sur le site de Ty Losquet, écartant de cette manière la candidature de Coline Sorel et Gaël Le Jeune, en projet d’association sur un élevage biologique de brebis laitières et transformation fromagère.

    Les organisations paysannes1 ayant soutenu le projet d’installation de Coline et Gaël ne désarment pas et sont déterminées à utiliser tous les recours face à ce refus d’attribution par la Safer.

    Lors de la rencontre régionale pour une nouvelle alliance agricole à Pontivy le 22 avril, dans notre contribution commune avec d’autres associations de consommateurs et de défense de l’environnement pour un pacte agricole breton ambitieux, nous avons souligné notre scepticisme aux déclarations affirmant que tous les modèles de production peuvent cohabiter. Nous avons ici un exemple criant qu’ils sont concurrents sur le terrain en particulier sur le volet de l’accès au foncier.

    Nous, organisations paysannes, interpellons le commissaire du gouvernement, membre du CA de la SAFER, qui décide au final seul de l’attribution des terres, pour que le site de Ty Losquet soit attribué au projet de Coline et Gaël.

    En effet, la décision du CA de la Safer aboutit à n’installer qu’une candidate alors que 3 installations sont possibles. Nous entendons et respectons la demande de la candidate concurrente, se trouvant dans une situation complexe de grignotage de foncier par l’extension urbaine en périphérie de Guingamp, pour avoir accès à des terres et délocaliser le siège d’exploitation. Des solutions sont à trouver pour une résolution globale qui aboutisse à la réalisation des 3 installations (attribution de quota laitier, échange de parcelles avec des tiers …).

    Plus que jamais, nous continuons à soutenir le projet de Coline et Gaël. Certains membres de la Safer affirment qu’un projet atypique comme le leur est voué à l’échec : c’est faux ! Ce projet a toute sa place, répondant aux demandes sociétales actuelles, proposant une production bio, avec vente directe et de la valeur ajoutée locale. Les débouchés sont déjà assurés, Coline et Gaël terminent leur parcours à l’installation, les financeurs leurs font confiance.

    Ce refus d’attribution, nous en faisons un symbole global des difficultés d’accès au foncier pour les projets d’installation hors cadre familial, de petites fermes paysannes. Nous dénonçons le mode d’attribution organisé par les organisations professionnelles qui ne correspond pas aux attentes sociétales!

    C’est pourquoi nous lançons un appel à soutien massif le samedi 14 mai à partir de midi à Ty Losquet, pour un pique-nique géant et appelons toutes les organisations, associations, élus et citoyens qui se sentent concernés à venir soutenir ce projet.

     

    1 Organisations signataires d'une lettre ouverte à la SAFER : Accueil Paysan, Agriculture Paysanne,

    Confédération Paysanne, GAB d'Armor, CEDAPA, Terre de Liens, MRJC, CEDAPA, CIVAM, RTF

    RTF


    votre commentaire
  • Nag a reuz zo bet. A-benn ar fin eo bet tennet he c'hlemm gant ar Rannvro blam' d'ul lizher bet kaset gant FNE.

    Darn a lenn ur mea culpa deus perzh FNE :

    http://www.territorial.fr/PAR_TPL_IDENTIFIANT/7214/TPL_CODE/TPL_HYPERBREVE_FICHE/PAG_TITLE/La+Bretagne+entend+le+mea+culpa+de+FNE+et+retire+sa+plainte/803-actualite.htm

    Re all a soñj dezhe ne vije ket bet trec'h ar Rannvro forzh penaos :

    http://www.letelegramme.com/ig/generales/regions/bretagne/algues-la-region-retire-sa-plainte-05-05-2011-1291519.php

    ----------------

    Campagne FNE, suite et fin, ou comment Super-Breton sauve la face en lisant entre les lignes un mea culpa qui lui permet fort opportunément de retirer sa plainte.

    Accueil


    votre commentaire
  • Aet eo ar maout gant an SNP. Deus Pariz n'hallont ket gwelet pelloc'h evit "Petra zo peg er Skosiz ?" : http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/05/06/les-independantistes-remportent-les-elections-regionales-en-ecosse_1518261_3214.html

     

    Koulskoude e talv ar boan teurel ur sell dibikouset war ar vro gozh-nevez vihan-se a embann he c'hoant da vezañ an hini gentañ war implij an energiezhioù nevezus : 50% a-benn 2020. Diwar-benn ar Saltire Prize :

    http://www.enerzine.com/7/9416+appel-a-candidature-pour-le-prix-saltire-11-me+.html

    ----------------------

    Un peu moins important que le mariage princier, une élection qui en Ecosse donne la majorité absolue au SNP. Un parti dont le programme ne se borne pas à l'indépendance. Ce petit pays entré en résistance face aux neo-thatcheriens se veut leader dans le domaine des énergies renouvelables. Exemple : le prix Saltire qui dotera de 10 millions de livres le 1er projet viable d'alimentation électrique à partir des énergies marines. Impensable il y a 15 ans...

    Accueil


     


    votre commentaire
  • Europe Ecologie  Les Verts soutient l'action de Greenpeace, qui a investi cette nuit le site du chantier du réacteur EPR à Flamanville (Manche)

    L'EPR de Flamanville vise à préparer la construction de nouvelles centrales nucléaires, en France et à l'étranger. Les écologistes se sont opposés depuis son lancement au chantier, en rappelant que la mise en service de l'EPR prolongerait encore la dépendance de notre système énergétique à l'électricité nucléaire. 

    La catastrophe de Fukushima bouscule, dans tous les pays, les certitudes et les illusions sur la sûreté nucléaire. Dans plusieurs Etats, la catastrophe a provoqué un débat public considérable, et amené plusieurs gouvernements à réviser profondément leur politique énergétique et leur approche de la sûreté nucléaire. 

    Nicolas Sarkozy sera donc le dernier défenseur irresponsable du nucléaire comme il le démontrera demain en visitant Gravelines.  

    La France a plus que jamais besoin d'un vrai débat public sur l'énergie : pour sortir du nucléaire, réduire les gaspillages et engager la transition énergétique. La première décision à prendre est l'arrêt du chantier EPR : poursuivre ce chantier, c'est soumettre le débat public au fait accompli ; le stopper, c'est permettre enfin que s'ouvre le débat démocratique.  

    EELV demande l'arrêt immédiat du chantier EPR, comme l'ont d'ailleurs demandé le 22 avril les conseillers régionaux EELV de Basse-Normandie dans une motion, rejetée par le Conseil régional. 

     


    votre commentaire