• Communiqué de presse du 2 mai 2011

    Europe Ecologie  Les Verts soutient l'action de Greenpeace, qui a investi cette nuit le site du chantier du réacteur EPR à Flamanville (Manche)

    L'EPR de Flamanville vise à préparer la construction de nouvelles centrales nucléaires, en France et à l'étranger. Les écologistes se sont opposés depuis son lancement au chantier, en rappelant que la mise en service de l'EPR prolongerait encore la dépendance de notre système énergétique à l'électricité nucléaire. 

    La catastrophe de Fukushima bouscule, dans tous les pays, les certitudes et les illusions sur la sûreté nucléaire. Dans plusieurs Etats, la catastrophe a provoqué un débat public considérable, et amené plusieurs gouvernements à réviser profondément leur politique énergétique et leur approche de la sûreté nucléaire. 

    Nicolas Sarkozy sera donc le dernier défenseur irresponsable du nucléaire comme il le démontrera demain en visitant Gravelines.  

    La France a plus que jamais besoin d'un vrai débat public sur l'énergie : pour sortir du nucléaire, réduire les gaspillages et engager la transition énergétique. La première décision à prendre est l'arrêt du chantier EPR : poursuivre ce chantier, c'est soumettre le débat public au fait accompli ; le stopper, c'est permettre enfin que s'ouvre le débat démocratique.  

    EELV demande l'arrêt immédiat du chantier EPR, comme l'ont d'ailleurs demandé le 22 avril les conseillers régionaux EELV de Basse-Normandie dans une motion, rejetée par le Conseil régional. 

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :